Prix de l'Académie

Le Conseil de l’Académie du 6 février 1991 a arrêté un règlement pour l’attribution de la médaille Koyré et du prix des jeunes historiens.

Pour la médaille Koyré, sera récompensée une œuvre, plutôt qu’un ouvrage, que l’auteur soit membre ou non de l’Académie ; la proposition sera faite par un membre de l’Académie sous forme d’un rapport écrit ; la désignation du lauréat sera le fait du Conseil de l’Académie, au moyen d’un vote par correspondance, en autant de tours que nécessaire pour parvenir à une désignation du lauréat à la majorité absolue ; les attributions auront lieu tous les deux ans, les années impaires, et la remise des médailles aura lieu lors des assemblées générales de l’Académie.

Le prix des jeunes historiens sera attribué les mêmes années que la médaille et remis aux candidats dans les mêmes conditions ; il récompensera un premier ouvrage d’histoire des sciences, la présentation en étant faite soit par un membre de l’Académie sous forme d’un rapport écrit, soit par l’auteur lui-même par l’envoi de son livre à l’Académie ; l’attribution résultera d’un vote du Conseil, à la majorité absolue des membres présents ; le prix sera matérialisé par un diplôme et par un chèque dont le montant dépendra chaque fois des capacités de l’Académie.

1. La médaille Koyré fut décernée aux personnalités suivantes :

1968 D.T. Whiteside pour les deux premiers volumes de son édition The Mathematical Papers of Isaac Newton, Cambridge, 1967-1968.
1971 A.P. Yushkevich et ses collaborateurs pour l’œuvre en quatre volumes Histoire des mathématiques de la Nation [en russe], Moscou et Kiev, 1964-70
B. Suchodolski et ses collaborateurs pour le livre en deux volumes Histoire de la science polonaise [en polonais], Varsovie, 1970.
1974 L. Geymonat pour l’œuvre en quatre volumes Storia del pensiero filosofico e scientifico, Milan, 1972.
1981 M. Clagett pour l’œuvre en quatre volumes Archimedes in the Middle Ages, Madison, Wisconsin, 1964 et Philadelphia, 1980.
1986 C.C. Gillispie et ses collaborateurs pour Dictionary of scientific biography, New York, 1970-1980.
1989 J.D. North pour son livre Chaucer’s Universe, Oxford, 1988.
1991 R. Rashed pour l’ensemble de son œuvre.
1993 W. Shea pour l’ensemble de son œuvre.
1995 Juan Vernet, Julio Samsó et l’école des historiens en Al-Andalus.
1997 René Taton pour l’ensemble de son œuvre.
1999 John Heilbron pour l’ensemble de son œuvre.
2001 Izabella Bashmakova et Christian Houzel pour l’ensemble de leur œuvre.
2003 Storia della scienza, initiée par Vincenzo Cappelletti.
2005 Guy Beaujouan pour l’ensemble de son œuvre.
2007 Ekmeleddin Ihsanoglu pour son œuvre consacré à la science ottomane.
2009 Histoire de l’Agence spatiale européenne, projet dirigé par John Krige et Arturo Russo.
2011 Brigitte Hoppe pour l’ensemble de son œuvre.
2013 D. King pour l’ensemble de son œuvre
2015 édition et traduction du livre "De revolutionibus orbium coelestium" de Copernic (M.-P. Lerner, Ph. Segonds, J.-P. Verdet et leurs collaborateurs)
2017 Robert Fox pour tous ses travaux

2. Le prix des jeunes historiens a été décerné à :

1968 Serge Demidov pour son mémoire Diffusion, extension, and limits of the axiomatic method in modern science, after the example of geometry.
1986 Christoph Meinel pour ses travaux en histoire de la chimie.
1989 W. Newman pour son édition critique de la Summa perfectionis d’un Pseudo-Geber (publiée en 1991 dans la Collection de Travaux de l’Académie, n° 35).
1993 Baudouin Van Den Abeele pour son livre Les traités latins de fauconnerie, publié sous le titre : La Fauconnerie au Moyen Âge. Connaissance, affaitage et médecine des oiseaux de chasse d'après les traités latins, Klincksiek, 1994.
1995 Marco Beretta pour The enlightenment of matter, the definition of chemistry from Agricola to Lavoisier, Science History Publications, 1993.
1997 Marie-Madeleine Saby pour Les canons de Jean de Lignères sur les tables astronomiques de 1321.
1999 Andrea Breard pour Recréation d’un concept mathématique dans la pensée chinoise.
Jean-Pierre Sutto pour son étude sur Maurolyco.
2001 Antonella Romano pour La contre-réforme mathématique, constitution et diffusion d’une culture mathématique jésuite à la Renaissance, Rome, Ecole française de Rome, 1999.
Hiroshi Hirai pour Le concept de semence dans les théories de la matière à la Renaissance, de Marsile Ficin à Pierre Gassendi (De Diversis Artibus 72).
2003 Alberto Jori pour Aristotele Milano, Bruno Mondadori, 2003.
2007 Harald Siebert pour ses travaux sur Athanasius Kircher : Die groe kosmologische Kontroverse. Rekonstruktionsversuche anhand des Itinerarium exstaticum von Athanasius Kircher SJ (1602-1680), Franz Steiner Verlag, 2006.
2009 Bernardo Machado Mota pour O Estatu da matématica em Portugal nos séculos XVI e XVII.
2011 Marc Moyon pour son travail sur l’histoire de la mathématique
2013 Matteo Martelli pour la publication de l’édition critique des textes alchimiques grecques du Pseudo-Démocrite, y inclus une traduction et un commentaire
2015 Sabine Arnaud, pour son livre "L’Invention de l’hysterie au temps des lumières"